Le jour où j’ai croisé Dylan… (3)

 (pour 72 € quand même, hein, et d’assez loin…)

Bon alors, le premier truc qui m’inquiète un peu quand même, c’est que le concert commence à peu près à l’heure ! Juste 5 ou 6 minutes de retard, ça fait pas tellement « star mondiale », ça, et encore moins « mythe vivant »!… Je le sens plutôt se la jouer assez « fonctionnaire » (sorry pour eux, c’est une expression, hein…) : genre je commence à l’heure pour pas me coucher trop tard, et pour prendre ma tisane tranquillement, à une heure décente pour mon âge…

Remarquez bien que je préfère ça à Raphaël, que j’avais été voir il y a quelques mois : une heure et demie de retard, alors que son super méga « camion-domicile » de tournée était bien là juste à côté de la salle de concert, depuis plusieurs heures… Une heure et demie à attendre debout dans une salle bondée. Et PAS UN MOT d’excuse en arrivant sur scène : faut le faire, quand même !… Donc « Dylan, au moins, c’est pro » : je me rassure…

Deuxième truc que je trouve vraiment bizarre : voilà un mec, j’ai payé 72 € pour venir le voir, et il est pas capable de dire bonjour. Ni en arrivant sur scène, ni après la première chanson, ni la deuxième, ni la troisième, ni … jamais….

Bon, alors il commence par « Masters of War ». Tiens, dans le temps, il aurait peut-être dit un mot du sommet de l’OTAN qui venait d’avoir lieu à Strasbourg, avec tout ce déploiement permanent d’hélicoptères et de milliers de policiers, ces « pacifistes » allemands qu’on empêche de rejoindre les « pacifistes » français, comme d’habitude, et comme d’habitude pour des « raisons de sécurité », et de ce quartier populaire que l’on a laissé, je suppose aussi pour des raisons de « sécurité » à ce que les journalistes qualifient commodément de « casseurs ».

Bon, enfin, c’est sûr, quand on ne sait pas dire bonjour, même pas en Angliche, forcément on peut pas causer de ce genre de choses. Et à 68 balais, on a bien le droit de ne pas se préoccuper de l’actu… Dylan a-t-il d’ailleurs encore quelque chose à dire, à montrer, à faire sentir, en fait ?

La suite demain… @+ et revenez sans faute.. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :