Le jour où j’ai croisé Dylan… (6)

 (pour 72 € quand même, hein, et d’assez loin…)

Ben non en fait ça ne démarre pas ! C’est encore une longue litanie de chansons « inconnues » et qui se ressemblent toutes… Je suis de plus en plus souvent assis. Et tout d’un coup, je dois me l’avouer, c’est incroyable, mais c’est la vérité : je me fais carrément chier, il faut être honnête, y’a pas d’autre mot ! Ah miracle, Moumoune me signale que Dylan est enfin au micro face à la salle. En effet, quelques instants. Et… Pour ce que ça change….

Ah tiens, de nouveau à son clavier là-bas à droite, il se met enfin à parler, pour la première fois de la soirée. Mais fausse alerte, d’après le peu que j’en comprends (ces anglophones sont incorrigibles, ils s’arrogent le droit de parler comme des mitraillettes, le reste du monde n’a qu’à les suivre…), c’est juste pour présenter ses musiciens. Oh, et encore, vaguement, comme un formalité… Et, peu après, le concert s’arrête tout net. On peut vraiment dire qu’il est parti en quenouille et a fini en eau de boudin lol… Genre un vague au revoir, vraiment très vague, et les types s’éclipsent carrément comme des voleurs. Comme la salle est pleine d’Alsaciens polis et disciplinés, on s’abstient de crier « aux voleurs » ;-o)) et on s’en va bien gentiment.

Moumoune me dit avoir eu envie de hurler à la fin, tellement la fin justement (et notamment) avait été nulle, et que si elle avait sans cesse applaudi c’était pour essayer d’y croire, et pour encourager l’artiste… Quoi, vous pensez qu’elle est un peu naïve parfois ? C’est vrai que filer 72 € à un type, et se sentir obligée de l’encourager pour qu’il daigne pousser la chansonnette correctement… Lol. Enfin, ça part d’un bon sentiment… C’est rapport aux 68 ans je suppose…

Et moi à la fin du concert, je me suis dit : la chronique douce-amère va se muer en chronique assassine…

Bonne nuit, Monsieur Dylan, dormez bien…

Bon, en conclusion pour dire vite, moi je n’ai pas vu un « mythe », mais alors là pas du tout ! J’ai vu un fantôme…

Finalement la seule preuve que j’ai d’avoir VRAIMENT vu Bob Dylan, c’est le billet du concert qui me reste. Ah oui, et puis le « programme officiel », celui sans Joan…

Pas complètement étonné, mais tout de même un peu… Et… Vraiment déçu…

(c’est pas fini, faut revenir demain ;-o))  )

(extrait d’un article du Monde de ce jour à propos de la sortie du nouvel album : « Together Through Life va son plaisant petit bonhomme de chemin ». On ne saurait mieux dire…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :