Lorsque…

 

Tenere Tree

 

“Lorsque le dernier arbre sera abattu,

la dernière rivière empoisonnée,

le dernier poisson pêché,

alors tu découvriras

que l’argent ne se mange pas. »

 

Les cris / Peuple amérindien

Lu sur http://www.banquedumiel.org/

Photographie : Tree of Tenere by openDemocracy , licence Creative Commons

Publicités

2 Réponses to “Lorsque…”

  1. Platy Says:

    N’est-il ainsi pas très utopique, voire insensé, de penser que les « mesurettes » prises par ce que l’on appelle les « grands pollueurs » 😯 vont préserver nos générations futures… ❓

  2. La réponse n’est-elle pas dans la question ?…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :