Quelqu’un s’en souvient peut-être…

deers_in_the_badlands_Chris_and_Lara-Pawluk_cc

Je me suis perdu, du côté de l’Andlau, dans une sorte de savane alsacienne ;-o))  A deux pas de la grande ville, je n’ai vu personne pendant des heures, pas même un paysan ! Je passai une première fois un ruisseau sur une planche, j’étais prudent, me demandant si elle supporterait mon poids… En revenant je franchissai le ruisseau à un autre endroit, assez proche du premier, sans me méfier, sur un pont moins sommaire, fait de planches de bois assemblées. Mais la planche où je posai le pied céda, ma jambe fut précipitée dans le vide, entre les deux planches adjacentes. A un centimètre près, ma rotule éclatait. A quelques kilomètres du prochain village… Failli chaud !…

Je finissais par trouver par pur hasard, n’y croyant plus, le but de ma promenade, mais ça ne me disait guère comment rentrer, en fait… Je finis par me débrouiller tant bien que mal, et retrouvais l’Andlau…

Bon, tout de même, je me suis trouvé pour quelques secondes dans une petite mer de papillons, et j’ai vu trois chevreuils…

C’est un endroit un peu secret bien sûr… Et ça me rappelle une chanson…

 

« C’est un parc où vont les bêtes

Et quelqu’un s’en souvient peut-être,

Les fruits trop mûrs, les arbres creux,

C’était le verger du bon Dieu… »

 

Paroles Gérard Manset –

Photo : Deers in the badlands – Chris and Lara Pawluk – licence Creative Commons

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :