Archive pour Ecologie

Le contrat – Sans commentaire superflu…

Posted in Dénoncer, Musik with tags , , on 4 juillet 2010 by Jeff

 

Moins de biens, plus de liens.

Posted in Alternative, Politik with tags , , on 29 mars 2010 by Jeff

Nous reproduisons et relayons modestement ci-dessous un article d’Eric Dupin sur la petite galaxie des adeptes de la « Décroissance », paru dans Monde Diplomatique, et archivé en ligne sur le site du Diplo (article original ici). Nous aimons bien parfois, sans « pirater » bien entendu,  reproduire in extenso certaines choses, car il nous plaît que le « savoir alternatif » soit stocké non pas en un, mais en de multiples endroits. Il paraît que les enregistrements originaux des premiers pas sur la lune ne sont plus  directement lisibles avec la technologie actuelle !… Démulitplier l’infor-mation n’est pas seulement la répandre, c’est aussi… la conserver…


décroissance

Un courant de pensée influent mais peu organisé

La décroissance,

une idée qui chemine sous la récession


Avec la crise écologique s’impose peu à peu la nécessité de définir le progrès humain autrement que par le productivisme et la confiance aveugle dans l’avancée des sciences et des techniques. En France, les penseurs et militants de la décroissance, qui prônent un mode de vie plus simple et plus riche de sens, voient ainsi croître leur audience, tant auprès des partis de la gauche antilibérale que parmi le grand public. Ils représentent pourtant des sensibilités politiques et philosophiques très diverses.

Par Eric Dupin

Il fallait voir l’air interloqué de M. François Fillon. Ce 14 octobre 2008, M. Yves Cochet défendait les thèses de la décroissance du haut de la tribune Lire la suite

Un monde sans dessus-dessous

Posted in Dénoncer with tags , , on 24 juin 2009 by Jeff

Bitter sugarcane

Photo : Bittersugarcane by El Marto – licence Creative Commons

Il y a quelques temps je remarquais dans « Le Grand Soir » un article du camarade Fidel Castro, concernant le caractère criminel de la substitution des cultures vivrières, disons agricoles en général, par les cultures destinées à la fabrication d’agro-carburants.

Je me suis dis : « Tiens, à défaut de discours fleuves, il écrit encore des contributions, celui-là ?… Il n’a pas mieux à faire ? Par exemple, si sa santé lui en laisse encore le loisir, redorer un peu la consistance « démocratique » de la révolution cubaine, un peu mise à mal ces dernières années ? »

Bref, j’étais méfiant, comme il se doit…

Ceci dit, cette affaire d’agro-carburants, ça m’a toujours un peu fait rigoler. Je crois bien qu’en termes écologiques comme économiques, ça ne résiste pas cinq minutes à l’analyse…

ça sent – ça pue – l’agro-business, et la FNSEA (entre autres), qui cherchent à faire un hold up sur de « nouveaux marchés », en les faisant solvabiliser par l’Etat, c’est à dire par le contribuable…

Pas très loin de Cuba, un ancien responsable syndical – et… du Parti des Travailleurs… – devenu Président de la République, et… réélu…, pousse à fond les agro-carburants, et se fait le VRP diligent de l’agro-business.

Les agro-carburants, voilà bien sûr une « culture » compatible avec le capitalisme… On peut exporter, « rationaliser », machiniser, à défaut augmenter toujours plus les cadences, jusqu’à ce les travailleurs de la canne à sucre en soient presque – et parfois tout à fait – à mourir d’épuisement dans les plantations du nouveau capitalisme repeint en vert…

Voir à ce sujet, notamment, sous la plume de Philippe REVELLI, cet arcticle documenté du Monde Diplomatique (trouvé une fois de plus grâce à Rézo.net) :

Quand le Brésil joue le « pétrole vert » contre la réforme agraire

C’est donc une malédiction permanente, mais assez logique finalement : basé sur les instincts les moins nobles, le capitalisme est spontanément le plus fort… Il abaisse, corrompt et recycle tout pour poursuivre son universelle marche triomphante, l’enchaînement des humains et le saccage de la planète : il recycle même la révolte, les luttes, la « démocratie », l’écologie etc etc.

(bon, d’accord, c’est pas trop nouveau…)

Oubliée, donc, dans le Brésil de Lula, la réforme agraire…

Je vais dire vraiment un gros mot : finalement, la « Dictature du prolétariat », en tant que devant enlever à la base toute voix au chapitre à une quelconque ancienne ou nouvelle « élite » capitaliste, c’était un truc fichtrement bien vu par Marx, en fait… (je parle d’un point de vue strictement théorique, hein…).

Bon, le capitalisme vert, bien sûr on a aussi ça chez nous – euh pardon ça s’appelle « développement durable », et sous ce vocable, et celui de « croissance verte » ça se porte parfois même sans honte jusque dans certains rangs « écolos », et non des moindres…

Bon, quant à Cuba, privé en partie de pétrole à l’effondrement de L’Union Soviétique, ainsi que de ses anciens marchés d’exportation dans la division internationale du travail du bloc communiste (sans compter les effets du blocus amerloque…), voilà 15 ans qu’il a dû faire des efforts énormes pour se réorienter vers une économie de subsistance auto-centrée et bien moins dépendante du pétrole…

Une expérience de la première importance compte tenu de ce que nous pouvons imaginer de l’avenir écologique de la planète.

Mais une expérience qui intéresse peu de monde…

Moins chatoyant que le camarade-président reconverti dans le modernisme et l’agro-business…

Faut dire qu’y a pas de pognon à se faire, pas d’OGM à placer, dans ces histoires de permaculture vivrière…

109 nouveaux OGM attaquent l’Europe. OGM en Inde – 180 000 suicides de paysans (le monde selon Monsanto…)

Posted in Dénoncer with tags , , , , on 10 juin 2009 by Jeff

A lire ici :

http://www.bastamag.net/spip.php?article592

sur BASTA!

(en bas de page de leur article, un lien vers l’info sur les paysans indiens)

 

La revanche des Incas

Posted in Dénoncer with tags , , on 6 juin 2009 by Jeff

(je produis ici cet article, trouvé sur La Buvette des Alpages, grâce à Rezo.net, à l’attention toute particulière ;-o)) d’une connaissance personnelle qui croyait encore il n’y a pas si longtemps que les OGM pourraient contribuer à régler le problème de la faim dans le monde…)

 Amarante contre Monsanto — Effet boomerang chez Monsanto

Aux États-Unis, cinq mille hectares de culture de soja transgénique ont du être abandonnés par les agriculteurs et cinquante mille autres sont gravement menacés. Cette panique est due à une «mauvaise» herbe qui a décidé de s’opposer au géant Monsanto, connu pour être le plus grand

Lire la suite

Ils imaginent les champs du futur

Posted in Alternative with tags , on 6 juin 2009 by Jeff

(ça,  ce n’est pas de l’écolosroquerie à la Yann Arthus-Bertrand…)

Parcelle Monotarcie

Je ne le savais pas, mais… pas très loin de chez moi, il expérimente ce qu’il pense être l’agriculture de l’après-pétrole.

 « Monotarcie, mon autarcie à moi« , un blog passionnant, indispensable, savoureux, sans frime, qui nous relie à hier et à demain : bravo !

« dans le système actuel nous mangeons pratiquement du pétrole indirect (machines, engrais et produits de traitements, transports, etc.. etc…). Si cette matière première vient à devenir insuffisante… notre agriculture actuelle s’arrête… »

Il a le courage et la joie de chercher une autre voie. Il monoblogue sans déranger personne.

A visiter d’urgence une première fois. Vous verrez que vous y reviendrez souvent plus tard pour retrouver une part de vous-même… Je réitère l’adresse, c’est ici.

Bonjour à lui, passeur de tradition et éclaireur d’avenir, et merci pour son oeuvre pleine de sagesse, d’opiniâtreté et de lumière.

 

Photographie extraite du blog  « Monotarcie, mon autarcie à moi » – merci à l’auteur.

Addendum – Certes je n’adhère point à certaines marottes numérologiques ou autres que GEISPE développe dans d’autres de ses blogs, ou d’autres lieux numériques… Mais pour son expérience d’autarcie : chapeau bas ! Certes, elle est un peu… extrême, mais par cet « extrêmisme »-même elle est pleine d’enseignements, parfois… inattendus… Cette expérience, qui n’est pas forcément souhaitable ou désirable sous cette forme pour tout un chacun, est presque une expérience « scientifique » sur la meilleure manière de cultiver sans les gaspillages énergétiques qui caractérisent (encore pour l’instant) notre époque. Les productivistes s’en moqueront bien…  Ils espéreront que l’on trouve un jour une source d’énergie abondante, durable et (si possible…) non polluante, condition nécessaire (mais raisonnable ??? Mais suffisante ???…) pour pouvoir continuer à entraîner la planète et la société des hommes dans leur délire productiviste…

L’imposteur Yann-Arthus Bertrand

Posted in Dénoncer with tags on 6 juin 2009 by Jeff

Yann Arthus-Bertrand inflige au monde sa vision esthétique de l’écologie financée par un mécène, le groupe Pinault qui annonce 2000 licenciements.

par Claude-Marie Vadrot

L’art de transformer une catastrophe à venir en objet esthétique et politiquement aussi correct que lénifiant. Le triomphe de la communication face aux inquiétudes des écologistes et d’une partie de la population mondiale.

Lire la suite sur Politis.fr