Archive pour H1N1

Grippe – se faire vacciner ou pas : 70 médecins donnent la réponse.

Posted in De choses et d'autres... with tags , , , , , , on 21 novembre 2009 by Jeff

 

Faut-il se faire vacciner contre la grippe A H1N1

Enfin un article clair, précis, documenté, très objectif me semble-t-il, qui permet d’avoir une information médicale complète et consistante sur l’intérêt de se faire vacciner ou pas contre la grippe A H1/N1 !

Une contribution lumineuse du docteur Dominique Dupagne, grand merci à lui, sur le site Atoute.org, déclaration déjà contresignée à l’heure où j’écris par 69 médecins.

Cliquez sur la photo pour lire la contribution du Docteur Dupagne.

Publicités

Votre antivirus sert-il à quelque chose ?

Posted in De choses et d'autres... with tags , , , on 4 novembre 2009 by Jeff

virus grippe influenza

Quelques minutes suffisent à désactiver des antivirus. Une école d’ingénieurs française a organisé un test des logiciels les plus répandus sur le marché. Les résultats sont accablants : McAfee, l’un des plus populaires, a été désactivé en moins de 2 minutes! La question que se posait l’ESIEA, une école d’ingénieurs de Laval, consitait à savoir combien de temps il fallait à un virus pour pénétrer dans le système d’exploitation d’un ordinateur connecté au Web, en fonction de la marque de l’antivirus. Les résultats sont affligeants :

> McAfee : 1 min. 56

> Norton : 4 min.

> GDATA : 5 min.

> AVG : 15 min.

> NOD32 : 33 min.

> Kaspersky : 40 min.

> Dr Web : non contourné dans le temps imparti, mais «suffisamment affaibli» pour conclure qu’il l’aurait été en «plus d’une heure».

Des concepteurs d’antivirus étaient présents lors du test. «Quand les représentants d’AVG ont vu tomber leur antivirus sous leurs yeux, ils ont immédiatement appelé leurs développeurs en République tchèque pour relayer les informations techniques», raconte aux médias français Éric Filiol, directeur de recherche, de l’ESIEA. Le temps moyen pour qu’un PC dépourvu d’antivirus connecté au Web soit contaminé est aujourd’hui de 4 minutes, selon le Sans Institute. En 2004, le délai était de 20 minutes. La plupart du temps, on ne se rend même pas compte que son ordinateur est infecté, car les virus et autres vers préfèrent rester invisibles, leur but n’étant plus comme auparavant de détruire des informations, mais de voler de l’argent.

Texte de Olivier Schmouker – les affaires.com – 30-10-2009

trouvé sur weinstein-forcatinvest.net

photo « influenza virus » by kat m research – licence Creative Commons

——–

AVAST pas testé, dommage – Mac, Linux et BSD à peu près épargnés, pour combien de temps ? Malgré leur docilité à prendre en compte les intérêts de l’indutrie pharmaceutiques, les « experts » des soit-disantes conférences de consensus du Ministère de la Santé ne recommandent pas encore la vaccination de votre PC contre le virus H1N1…     ;-o))

La réponse de G-Data sur lepoint.fr :

« Effectivement, il y a bien eu des processus de désactivation relevés », reconnaît un porte-parole. « Ils sont réalisables et efficaces, mais il est important de noter que le protocole de test est spécifique », poursuit-il.

« Il s’agissait de manipulations physiques sur la machine », avance, en guise de défense, G-Data. En clair, les experts en sécurité étaient assis devant les ordinateurs cibles et disposaient des droits d’administrateur sur le système d’exploitation. « À moins de laisser sa porte ouverte et son ordinateur allumé sur un compte d’administrateur, on ne peut pas arriver à une telle situation aussi rapidement. » Interrogé sur la possibilité de prendre à distance le contrôle de l’ordinateur pour arriver au même résultat, l’éditeur d’antivirus reconnaît : « Ce serait possible de le faire de l’extérieur, mais ce serait beaucoup plus long. »

A noter tout de même le nombre assez incroyable d’utilisateurs Windows qui se connectent sous un compte administrateur… Déjà une condition de remplie communément …


05/11/09 – Réponse de AVG France à notre post :

« Ceci n’est pas une surprise pour nous. Depuis l’apparition des virus et des codes malicieux il y a plus de 20 ans, il a toujours été possible de désactiver n’importe quel logiciel anti-virus. Si l’on exécute un code sur la machine d’une victime, on peut aisément tuer ou désactiver tout programme, du système d’exploitation (OS) à tout autre programme. C’est pour cela que tous nos logiciels anti-virus incluent un scann en temps réel. Il est bien plus efficace pour stopper l’exécution du code malicieux dans un premier temps. »