Archive pour Mc Do

Malbouffe et anti-syndicalisme chez Mc Do Nîmes : la video

Posted in Dénoncer with tags , , , , on 14 mai 2009 by Jeff

Le point ce soir :

1. Le Figaro.fr semble être le premier site issu de la « grande » presse nationale à parler de cette affaire (j’ai raté quelques chose ?). Que fait la presse « de gauche » ?…

2. Vous voulez voir un loppard de patron, un vrai ? Regardez la vidéo ! Monsieur possède 3 Mc do à Nîmes. Mais les fait gérer par 4 sociétés. Juste pour qu’aucun des trois « restaurants » (sic…) n’atteigne le seuil de 50 salariés, seuil vraiment fatidique pour ce loppard, puisqu’il déclenche des événements vraiment désagréables pour lui : mise en place d’un Comité d’Hygiène et de Sécurité, d’un Comité d’entreprise, de délégués syndicaux, …

Mais attention, hein ! Qu’allez-vous imaginer, mauvaises langues : vous ne croyez pas tout de même que cette stratégie ait été soufflée à ce loppard par Mc Do himself ! ! ! Allons, allons, quelle idée : il s’agit d’un franchisé juridiquement indépendant, bien sûr…

Et, bien sûr, Mc Do n’est pas assez puissant pour savoir ce qui ce passe chez ses franchisés, et encore moins pour imposer qu’ils respectent les normes sociales françaises…

Quelles que soient les entourloupes juridiques de ces messieurs, ce comportement, ça ressemble étrangement à de l’abus de droit je dirais…

3. La vidéo sur le site du Figaro :

http://videos.lefigaro.fr/video/iLyROoafMz3g.html

4. Parlez de cette affaire sur vos blogs, pour que cette tentative de casser une fois de plus une tentative d’implantation syndicale dans cette boîte soit dénoncée de plus en plus fort.

5. « Loppard » est un mot qui ne figure pas dans le dictionnaire, et que j’ai inventé pour qualifier certaines personnes. Bien sûr, il n’y a que moi qui sache exactement ce que ce mot veut dire, on peut faire toutes les exégèses que l’on veut à ce sujet, mais point de conclusion hâtive ou définitive… Et… je revendique bien le droit d’inventer à mon usage personnel, et à celui des lecteurs de ce blog, de nouveaux mots, qu’au demeurant personne n’est obligé de lire…

Mac Do malbouffe à Nîmes — suite

Posted in Dénoncer with tags , , , on 12 mai 2009 by Jeff

1. Rendons à César !

le lien sur l’article original , sorti par le Midi Libre

2.  » La photo des courageuses  » !

(trouvée toujours sur le site du  Midi Libre)

Courageuses

3. Les réactions (courrier des lecteurs) sur le site du Midi Libre :

(il y en a qui sont parfois un peu… naïves… disons… mais intéressant cependant…)

Lire la suite

Mc Do écoeurant à tous points de vue…

Posted in Dénoncer with tags , , , on 9 mai 2009 by Jeff

 

mc_do_cc_vpasson

Crédit photo : vpasson

licence Creative Commons (By – Sharealike – No commercial use)

 

Ça se passe comme ça chez Mc Donald’s…

Trois salariées d’un McDonald’s de Nîmes affirment que le restaurant fast-food où elles travaillent manque régulièrement aux règles d’hygiène et de sécurité alimentaires.

Ces trois jeunes femmes syndiquées à la CGT estiment également être victimes de discrimination syndicale.

Elles font l’objet actuellement d’une procédure de licenciement disciplinaire.

Jeudi, en fin de matinée, les trois salariés, soutenus par une trentaine de militants de la CGT, ont dénoncé les pratiques de leur employeur, devant le McDonald’s incriminé, explique le Midi Libre.

Ainsi Rajaa, manager de l’établissement depuis cinq ans affirme:

« On nous demande de falsifier les DLC (date limite de consommation), de réétiqueter ensuite les produits en repoussant la DLC de deux trois, quatre jours, parfois plus ».

Tout en ajoutant:

« On recongèle parfois des produits déjà décongelés. Des gâteaux, de la viande, de tout ».

Amel et Bouchra, toutes deux employées au fast-food nîmois portent les mêmes accusations.

Ces deux salariées, ainsi que deux autres employés ont adressé, le 1er novembre dernier une lettre au patron de la franchise de leur établissement, pour l’averti des « dysfonctionnements » dans l’espace Mc Café où elles travaillaient.

Des « dysfonctionnements » qui concerneraient la sécurité alimentaire.

Ainsi il est écrit dans ce courrier:

« On nous impose de trafiquer les DLC en les repoussant jusqu’à 10 jours pour certains produits. »

Les signataires parlent également « de jeux d’intimidation et de menaces » provenant de leurs « supérieurs hiérarchiques ».

Cette semaine, les trois jeunes femmes ont été convoquées à un entretien préalable au licenciement.

Rajaa est catégorique:

« Notre point commun, c’est d’être syndiquées ».

 

Vu un peu par hasard sur Yahoo.fr, source : Le Post.fr

(le titre et le sous-titre sont de moi, la photo de vpasson…)

10/05/09 – Merci à Rezo.net – Le portail des copains  qui relaye cet article !